• Vous êtes ici :
  • Centre SAMSAH PEP 45 /
  • Présentation /

SAMSAH LA DEVINIÈRE ST JEAN DE BRAYE


MISSIONS ET OBJECTIFS :

Le SAMSAH a comme objectifs de:

-       permettre à la personne accompagnée de disposer d’un étayage suffisant favorisant    l’insertion  sociale et le maintien à domicile :

-       établir une relation de confiance tout en créant du lien avec et autour de la personne accompagnée

-       permettre à la personne de s’exprimer, de vivre sa citoyenneté dans la cité

-       aider au maintien ou au développement de ses capacités 

-       valoriser et mobiliser ses potentialités

-       exploiter, entretenir et/ou soutenir ces capacités

-       soutenir la personne dans ses choix, ses projets et ses envies 

-       travailler autour de la confiance et l’estime de soi 

-       préparer l’avenir.

 

Le SAMSAH PEP 45, selon ses prestations, a un rôle de coordinateur au quotidien et d’acteur dans le quotidien.

MODALITES D’ACCOMPAGNEMENT :

 

Le SAMSAH est habilité à intervenir :

-     au domicile de la personne

-     dans les locaux du SAMSAH PEP 45

-     dans les locaux de structures spécialisées avec des infrastructures

-     au sein de lieux publics (culturels, sportifs, sociaux)

L’admission est en fonction des places disponibles, dans le respect des critères d’admission. Elle fait suite à la réalisation des 3 rendez-vous et la signature du Document Individuel de Prise En Charge. (DIPEC).

 L’accompagnement personnalisé

§ Document Individuel de Prise en Charge (DIPEC)

Le DIPEC est rédigé par l’éducateur spécialisé à la suite de la procédure d’admission, en se référant au recueil de données remplit par chaque référent métier au cours de différents entretien. Le DIPEC est validé en réunion d’équipe.

Toute personne accompagnée par le SAMSAH PEP 45 est co-signataire du DIPEC. Lors de son élaboration, les besoins de la personne sont recueillis ; son consentement ou, le cas échéant, celui de son représentant légal, est recherché quant aux prestations qui seront délivrées.

 

§ Le projet d’accompagnement personnalisé (PAP)

Le PAP est élaboré dans une période de 6 mois après l’admission puis révisé une fois par an. Il est élaboré dans le respect de la personne, de sa dignité et de sa singularité. Chaque professionnel qui intervient rédige un bilan et des préconisations.

L’éducateur spécialisé organise une rencontre avec l’usager et son représentant le cas échéant pour recueillir l’expression et la participation de l’usager et son entourage.

En effet, la personne a droit à un accompagnement adapté à ses spécificités, à ses aspirations, à ses besoins (dont sa protection), à l’évolution de sa situation (son âge, sa pathologie ou son handicap, son parcours, son environnement relationnel…).

Outre les temps de la réunion de projet, ce projet est réinterrogé en cours d’année afin d’être réévalué et adapté si nécessaire.

Le PAP, une fois rédigé, est présenté à la personne par le chef de service et l’éducateur  spécialisé et signé par les différentes parties.

A tout moment, la personne accompagnée ou le SAMSAH PEP 45, peut interpeller le projet mis en place. Il sera alors organisé une rencontre pour aborder les éléments du projet à dénoncer.

 

FINANCEURS : L’Agence Régionale de Santé de la Région Centre Val de Loire et le Conseil Départemental,

  

HISTORIQUE :

 

Le SAMSAH PEP 45 a pris ses racines dans un service à domicile, développé par l’équipe de direction de la MAS "La Devinière" de St Jean de Braye, accueillant des adultes polyhandicapés.

Forte de l’expérience développée auprès de ce public et en réponse aux parents dont les enfants n’avaient pas pu obtenir une place à la MAS "La Devinière", l’association a souhaité développer un « service professionnel à partir du domicile » pour des adultes qui relevaient de l’institution, mais qui étaient hébergés en famille, par choix ou par manque de place.

Cette expérimentation, au travers du SIVS – Service d’Intégration à la Vie Sociale -  lancée dès 2000, a pris rapidement sens par rapport aux politiques publiques, énoncée par la loi n°2005-102, permettant entre autre à toute personne présentant un handicap d’avoir « accès aux institutions ouvertes à l’ensemble de la population dans un cadre ordinaire de vie ».

Fin 2004, le CROSMS de la région Centre valide administrativement l’ouverture officielle du « service à domicile », qui était déjà soutenu financièrement sous sa version expérimentale.

Le SAMSAH bénéficie aujourd’hui d’un double financement : ARS (pour tout ce qui concerne le fonctionnement et les postes dits « sanitaires ») et Conseil Général (pour tous les postes sociaux).

Le SAMSAH ouvre donc dans sa forme actuelle, pour 15 adultes, en janvier 2005, en amont de la promulgation de la loi n°2005-102 et du décret d’application n°2005-223.

En 2005, les SAMSAH sont peu nombreux. Le SAMSAH PEP 45 est le premier du Loiret (et l’un des premiers de France).

Dans ce contexte, les repères sont peu nombreux, il n’existe pas de références d’organisation. Le SAMSAH se construit au regard des rencontres entre les professionnels et les adultes accompagnés.

Il faudra attendre 2006, et la création des MDPH, pour que l’intervention du SAMSAH soit soumise à orientation de la CDAPH, comme toute structure médico-sociale.

A ce jour, il en existe 4 sur le Loiret avec des organisations et des modalités d’interventions  différentes.

En 2009, paraît un second décret sur lequel doivent  s’appuyer les SAMSAH : le décret n° 2009-322 du 20 mars 2009. Notre projet de service s’appuie entre autres sur ce décret ; il y sera fait référence dans notre fonctionnement.