• Vous êtes ici :
  • Centre SAMSAH PEP 45 /
  • SAMSAH Personnes accompagnées /
SAMSAH LA DEVINIÈRE ST JEAN DE BRAYE


PUBLIC
:

Le SAMSAH PEP 45 accompagne des adultes handicapés, résidant dans le Loiret, bénéficiant d’une orientation vers un SAMSAH décidée par la CDAPH.

 

Au préalable, il semble important de faire un rappel législatif autour de la notion de handicap. Au sens de la loi du 11 février 2005, « constitue un handicap […] toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

 

En application du décret du 20 mars 2009, les SAMSAH « accompagnent des personnes handicapées adultes n’ayant pu acquérir un minimum d’autonomie », c'est-à-dire « [des personnes présentant] une situation complexe de handicap, avec altération de leurs capacités de décision et d’action dans les actes essentiels de la vie. »

 

Depuis son ouverture en 2005, le SAMSAH PEP 45 a vu une évolution dans le public accueilli. Initialement, les personnes orientées au SAMSAH PEP 45 relevaient du polyhandicap, ce qui n’est plusstrictement le cas aujourd’hui.

En référence au principe de non-discrimination, largement porté par l’association dans ses valeurs de respect des opinions individuelles et des différences, le service a fait le choix et s’est donné les moyens de s’adapter à un public de plus en plus hétérogène.

Leur handicap peut être soit de naissance ou acquis. Il peut s’agir :

-   de personnes polyhandicapées ;

-   de personnes avec une maladie neurodégénérative ;

-   de personnes pluri-handicapées ;

-   des personnes victimes d’un accident de la vie avec atteintes cognitives.

Certaines personnes accompagnées présentent une dépendance, mais peuvent avoir une certaine autonomie dans leurs capacités de décision. Aussi, si le service s’arrêtait à la définition stricte donnée par le décret (cf. page précédente), il passerait à côté d’accompagnement de personnes qui en ont besoin.

 

Néanmoins, en référence au décret précité, on peut s’accorder sur le fait que les personnes accompagnées par le SAMSAH « cumulent tout ou partie des besoins suivants :

1°    Besoin d’une aide pour la plupart des activités relevant de l’entretien personnel et, le cas échéant, de la mobilité ;

2°    Besoin d’une aide à la communication et à l’expression de leurs besoins et attentes ;

3°    Besoin d’une aide pour tout ou partie des tâches et exigences générales et pour la relation avec autrui, notamment pour la prise de décision ;

4°    Besoin d’un soutien au développement et au maintien des acquisitions cognitives ;

5°    Besoin de soins de santé réguliers et d’accompagnement psychologique.